Goto main content
 
 

Déclaration commune sur la situation humanitaire à Gaza

Urgence
International

Handicap International Luxembourg, Médecins Sans Frontières Luxembourg, CARE Luxembourg et UNICEF Luxembourg joignent leur voix pour alerter sur la situation humanitaire catastrophique à Gaza et appellent à un cessez-le-feu et à l’accroissement de l’aide humanitaire. 

Une bâche tendue entre deux piliers avec le texte Cease Fire Now.

#CeasefireNOW appel à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et en Israël. | © T. Million / HI

Le constat est sans appel. La situation humanitaire à Gaza est l’une des pires que nous ayons connues. On estime que plus de 1,9 million de personnes, soit près de 85% de la population et dont la moitié sont des enfants, sont déplacées à l'intérieur de l’enclave. La majorité d'entre elles s'abritent dans des installations de l'UNRWA surpeuplées et n'ont qu'un accès très limité aux installations d'hygiène. Les 2,3 millions d'habitants de Gaza manquent tous de nourriture et d'eau potable et sont confrontés à la malnutrition et au manque de soins. Le système de santé est confronté à un effondrement total alors que les autorités locales font état de plus 17 000 morts (dont environ 70% seraient des femmes et des enfants) et de 48 700 blessés entre le 7 octobre et le 10 décembre.

Handicap International Luxembourg, Médecins Sans Frontières Luxembourg, CARE Luxembourg et UNICEF Luxembourg font cause commune afin de relayer la déclaration – dont elles sont signataires – de 27 ONG et institutions internationales réunies le 30 novembre dernier à Amman en Jordanie.

Dans cette déclaration, ces organisations appellent à la fin des hostilités, à l’accroissement de l’aide humanitaire et définissent leurs principales priorités pour venir en aide à la population civile de Gaza. 

Téléchargez ici le texte complet de la déclaration. 

En tant qu’acteurs humanitaires, la neutralité et l'impartialité sont notre boussole. Notre seul objectif est d'alléger les souffrances humaines. Nous appelons la communauté internationale à user de toute son influence pour parvenir à un cessez-le-feu. 

Le 6 décembre, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Xavier Bettel, a rappelé qu’« il est absolument essentiel que la trêve soit renouvelée et que les efforts en vue d'un cessez-le-feu soient entrepris de toute urgence ». Le Luxembourg a souligné « la nécessité de prendre toutes les mesures possibles afin de protéger les civils et les infrastructures civiles, y compris les hôpitaux et les installations humanitaires ».

Nous appelons la diplomatie grand-ducale à porter ce message, notamment au sein des institutions européennes, en faisant entendre sa voix pour sécuriser l’accès à humanitaire et protéger les civils quoi qu’il en coûte.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza
© HI
Urgence

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de sa collègue Muna et de toute sa famille, après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin 2024.

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes
© HI
Mines et autres armes Urgence

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes

Au sein de la coalition #CeasefireNow, Handicap International participe le 2 mai à une Journée mondiale d'action appelant à cesser tout transfert d’armes à Israël et aux groupes armés palestiniens, et demande un cessez-le-feu immédiat à Gaza.