Goto main content
 
 

Népal : le ministre Franz Fayot visite un projet de Handicap International Luxembourg

Réadaptation
Népal

Le 3 mai, le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire, Franz Fayot, et l’ambassadrice du Luxembourg au Népal, Peggy Frantzen, se sont rendus à Gorkha, dans le centre du Népal, afin de visiter un projet porté et soutenu par Handicap International (HI) Luxembourg à destination des femmes, des enfants et des populations vulnérables.

Le ministre Franz Fayot et l’ambassadrice Peggy Frantzen se tiennent debout à côté de Dauri Sarki dans sa ferme.

Le ministre Franz Fayot (à g.) et l’ambassadrice Peggy Frantzen (à d.) ont rencontré Dauri Sarki (2e de gauche) dans sa ferme. | © P. Gairapipli/ HI 2023

Une présence au Népal depuis près de 30 ans

Handicap International est présente au Népal depuis 1996 et y mène actuellement neuf projets. HI travaille avec les communautés et les autorités locales, notamment en développant des plans d'urgence en cas de séisme et en améliorant les systèmes d'alerte et d'évacuation. HI forme des enseignants et favorise l'accès à l'éducation pour les enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux grâce au projet « Lecture pour tous ». HI apporte également son soutien aux jeunes filles et adolescentes handicapées issues des communautés les plus défavorisées en favorisant leur accès à l'éducation. En outre, HI a créé et appuie plusieurs centres de réadaptation, permettant à des milliers de personnes dans le pays de bénéficier de physiothérapie et d'appareillage orthopédique, et travaille à l'amélioration des services de réadaptation dans les districts touchés par le tremblement de terre de 2015.

À Gorkha, visite d’une unité de physiothérapie et rencontre des bénéficiaires

En collaboration avec notre partenaire local UN Gorkha, HI Luxembourg a mené pendant 5 ans à Gorkha le projet « Soutenir l'accès des femmes et des enfants handicapés aux soins de santé, à l'éducation et aux moyens de subsistance » (Support the Access of Women and Children with Disabilities to Healthcare, Education and Livelihood Services). Entre 2018 et 2022, le projet a atteint plus de 13 000 personnes à travers six districts et sept municipalités, dont des personnes handicapées, des travailleurs de la santé, des groupes de mères pour la santé sexuelle et reproductive, des femmes bénévoles en santé communautaire, des organisations pour les personnes handicapées, des associations de parents et d'enseignants, ainsi que des fournisseurs de services publics et privés. Au cours de leur visite, le ministre Franz Fayot et l’ambassadrice Peggy Frantzen se sont rendus à l’hôpital de Gorkha, notamment pour rencontrer des membres de l’unité de physiothérapie et de rééducation mise en place par Handicap International. Sur les 5 dernières années, plus de 2100 personnes ont pu suivre des séances de rééducation dans cette unité.

Franz Fayot et Peggy Frantzen ont également eu l’occasion d’échanger directement avec des bénéficiaires, dont Dauri Sarki et Siman Basnet.

Dauri prospère aujourd'hui avec quelque 28 porcs, devenant une petite entreprise locale. Elle a réussi à gérer une ferme après que le projet l'a initialement aidée avec deux porcelets et une subvention de développement. Grâce à l’argent ainsi gagné, Dauri a pu permettre à son petit-fils handicapé d’avoir accès à l’éducation.

Trois hommes se tenant debout face à une femme

Franz Fayot et Peggy Frantzen ont également eu l’occasion d’échanger directement avec des bénéficiaires, dont Dauri Sarki et Siman Basnet.

Quant à Siman, il a pu améliorer sa mobilité grâce à la physiothérapie et poursuivre ses études. Kamala, la mère de Siman, a bénéficié d'une aide aux moyens de subsistance pour développer son élevage de chèvres, ce qui a contribué aux soins de santé et à l'éducation de son fils.

Une femme et un homme assis à côté d'un enfant handicapé

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

«Être kiné, c’est exercer un métier qui vous pousse chaque jour à faire de votre mieux»
© Crolle Agency / HI
Réadaptation

«Être kiné, c’est exercer un métier qui vous pousse chaque jour à faire de votre mieux»

Paul Lokiru est kinésithérapeute : chaque jour, il aide des patients à retrouver mobilité et confiance en eux. Dans les camps de réfugiés où il travaille, les besoins sont immenses.

Six mois après le séisme en Syrie, Handicap International est toujours au chevet d’une population exsangue
© K. W Dalati / HI
Réadaptation Urgence

Six mois après le séisme en Syrie, Handicap International est toujours au chevet d’une population exsangue

Six mois après le tremblement de terre meurtrier du 6 février dernier, Handicap International (HI), l’une des rares ONG internationales présentes en Syrie, poursuit ses actions dans le nord-ouest du pays pour venir en aide à une population qui se trouve dans une situation humanitaire désastreuse.

Journée mondiale du pied bot : un handicap évitable s’il est pris en charge à temps
© Lucas Veuve / Handicap International
Réadaptation

Journée mondiale du pied bot : un handicap évitable s’il est pris en charge à temps

Le 3 juin marque la journée mondiale du pied bot, l’une des déformations congénitales les plus répandues dans le monde. Si elle n’est pas soignée à temps, elle peut se transformer en lourd handicap et rendre la marche pratiquement impossible. Pourtant, un traitement peu onéreux et efficace existe. Sur ses terrains d’intervention, Handicap International prend en charge le plus précocement possible cette pathologie et forme les personnels de santé.