Goto main content
 
 

Une personne sur trois aidée par HI est réfugiée ou déplacée dans son pays

Insertion
International

À l'occasion de la journée mondiale des Réfugiés du 20 juin, Handicap International rappelle qu’un tiers des personnes qu’elle soutient sont réfugiées ou déplacées dans leur propre pays, un chiffre en augmentation dû aux conflits et aux effets du changement climatique. 

Une femme tient la main d'un enfant marchant dans la neige. à l'arrière plan, une famille avec des valises.

L’exode massif qui a suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie a contribué à la forte augmentation du nombre de déplacés à l’intérieur de leur propre pays en 2022. | © T. Nicholson / HI

En bref
> Une personne sur trois soutenue par Handicap International (HI) est réfugiée ou déplacée à l'intérieur de son pays, soit 380 000 réfugiés et 360 000 personnes déplacées en 2022, sur un total de 2,5 millions.
> L'urgence climatique, l'augmentation du coût de la vie, la récession économique mondiale et les conflits prolongés sont les principaux moteurs de l’aggravation des déplacements de population dans le monde, comme l'a observé le Haut-Commissariat aux réfugiés ces dernières années.
> Les camps de réfugiés se transforment en abris permanents pour des millions de personnes dans le monde.

  

Portrait de Florence Daunis de Handicap International« Les réfugiés et les personnes déplacées dans leur propre pays représentent une part importante des personnes que nous aidons, qui ont dû fuir en raison de conflits armés ou de catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre, les typhons et les sécheresses prolongées. Dans les années à venir, nous nous attendons à une augmentation du nombre de réfugiés climatiques, tout en étant profondément préoccupés par la prolifération des conflits prolongés. »

Florence Daunis, Directrice des programmes de Handicap International

Vivre dans un camp de réfugiés devient une situation permanente, le nombre de déplacés a augmenté de 20% en 2022

En 2022, le nombre de personnes contraintes de fuir la guerre, la violence et les persécutions dans le monde a dépassé les 100 millions, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Parallèlement, le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays est en forte augmentation. Ce nombre a atteint 71,1 millions en 2022, soit une augmentation de 20% par rapport à 2021, selon un rapport de l'Observatoire des déplacements internes (IDMC) et du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC). Les exodes massifs suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie et aux inondations catastrophiques au Pakistan expliquent en grande partie cette forte croissance. 

Dans ces circonstances, les camps de réfugiés sont finalement devenus une situation permanente pour de nombreuses personnes. Par exemple, les camps de réfugiés de Cox’s Bazar, au Bangladesh, existent depuis 1997 et accueillent aujourd'hui 1 million de personnes, à la suite d'un afflux important de réfugiés rohingyas venus du Myanmar en 2016.

À Gambella, en Éthiopie, sept camps accueillent plus de 500 000 personnes depuis 2017. Le camp de Kakuma, au Kenya, existe depuis 1992 et abrite 800 000 individus.

Portrait de Florence Daunis de Handicap International« Pour de nombreuses personnes que nous aidons, le fait d'être réfugié ou déplacé dans leur propre pays est devenu une situation à long terme. C'est particulièrement le cas en Jordanie et au Liban, par exemple, où les réfugiés syriens qui ont fui le conflit qui dure depuis 12 ans n'ont aucune perspective ni aucun désir de retourner en Syrie. De même, en Thaïlande, les réfugiés Karen venus du Myanmar sont confrontés à une réalité similaire, étant sans possibilité de rentrer chez eux. Nombre de ces personnes sont devenues des bénéficiaires à long terme des ONG. . »

Florence Daunis

Handicap International agit dans 35 pays

En 2022, Handicap International a soutenu 380 000 réfugiés et 360 000 personnes déplacées dans leur pays, sur un total de 2,5 millions de personnes dans le monde. Cela signifie que plus de 30 % des personnes soutenues par l’association sont réfugiées ou déplacées à l’intérieur de leur propre pays.

L'organisation travaille avec des familles déplacées et des réfugiés dans 35 pays, dont le Bangladesh, le Burkina Faso, l'Éthiopie, le Pakistan, la Jordanie, le Soudan du Sud, la Thaïlande ou encore le Tchad.

Portrait de Jean-Pierre Delomier de Handicap International« L’action d’urgence auprès des personnes réfugiées ou déplacées est bien spécifique : aider des personnes qui viennent de fuir des combats ou sont déplacées par un tremblement de terre, par exemple, nous oblige bien souvent à monter des services humanitaires de toutes pièces, ce qui est très différent de soutenir des services existants, comme des hôpitaux ou des services sociaux. Dans de nombreux cas, les populations sinistrées ou menacées par des violences fuient loin des centres urbains, où il n’y a rien, et où l'aide fournie par les humanitaires est irremplaçable. Notre responsabilité est immense. »

Jean-Pierre Delomier, Directeur délégué des opérations à Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International, la rétro 2023
© Crolle Agency / HI
Mobilisation

Handicap International, la rétro 2023

À l’occasion des traditionnels vœux, découvrez un florilège des actions réalisées par les équipes de Handicap International en 2023 grâce aux donateurs et partenaires de l’association.

 

Déclaration commune sur la situation humanitaire à Gaza
© T. Million / HI
Urgence

Déclaration commune sur la situation humanitaire à Gaza

Handicap International Luxembourg, Médecins Sans Frontières Luxembourg, CARE Luxembourg et UNICEF Luxembourg joignent leur voix pour alerter sur la situation humanitaire catastrophique à Gaza et appellent à un cessez-le-feu et à l’accroissement de l’aide humanitaire. 

Les personnes handicapées face au changement climatique
© Parany.photo / HI
Prévention et santé

Les personnes handicapées face au changement climatique

Cyclones, inondations, sécheresses… Le changement climatique amplifie les discriminations et affecte particulièrement le quotidien des personnes handicapées.