Goto main content
 
 

Crise Syrienne: Plus de 5 millions de réfugiés depuis le début du conflit

Depuis le début de la guerre en Syrie, plus de 5 millions de personnes ont fui le pays pour trouver refuge en Irak, en Jordanie, en Turquie ou au Liban. Au cours des six dernières années, plus de la moitié de la population syrienne a ainsi été déplacée au sein du territoire ou dans les pays voisins. Handicap International intervient depuis cinq ans dans la région pour apporter son assistance aux victimes du conflit. 

Jordanie_camp de Zaatari

Des réfugiés syriens dans le camp de Zaatari, en Jordanie. | © Bas Bogaerts / Handicap International

Il y a quelques jours, le  Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés  (UNHCR) indiquait que plus de 5 millions de Syriens étaient désormais réfugiés au Moyen-Orient. Handicap International intervient depuis 2012 pour leur porter assistance à travers des activités très diverses[i].    

« Alors que la crise s’éternise, les Syriens ont plus que jamais besoin de nous », explique François Olive-Keravec, chef de mission de l’association en Jordanie. Handicap International intervient également au sein-même de la Syrie, où l’on compte plus de 6.5 millions de personnes déplacées et plus de 13 millions de personnes ayant actuellement besoin d’assistance humanitaire. Depuis le début de sa réponse d’urgence, Handicap International a apporté son aide à près d’un million de personnes.

 

[i] Sessions de réadaptation physique, soutien psychologique, appareillage en prothèses et orthèses, distributions d’aides à la mobilité et de produits de première nécessité et sessions d’éducation aux risques des mines et autres restes explosifs de guerre…

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

82 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes
© G. Lordet / HI
Droit Mines et autres armes Mobilisation Sensibilisation

82 États entrent dans l'histoire en approuvant l'accord international contre les bombardements sur les villes

Reconnaissant les conséquences humanitaires dévastatrices des bombardements et des pilonnages des villes, 82 États, dont le Luxembourg, ont adopté le 18 novembre 2022 à Dublin un accord international historique visant à mieux protéger les civils de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées.

« Le traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »
© HI
Mines et autres armes

« Le traité d’Ottawa est crucial pour nos opérations de déminage au Liban »

Roger Eid est responsable des opérations de déminage de HI au Liban. Il nous explique l’importance du déminage et comment sont réalisées ces opérations indispensables.

Adoption le 18 novembre de l'accord international contre les bombardements urbains
© HI
Mines et autres armes

Adoption le 18 novembre de l'accord international contre les bombardements urbains

Les États sont invités le 18 novembre à Dublin pour adopter l'accord international contre les bombardements en zones peuplées.