Goto main content
 
 

Handicap international : «Nous invitons la population à écrire l’histoire»

Mines et autres armes Sensibilisation
International Luxembourg

Comme vous l'aurez certainement vu dans les différents médias luxembourgeois, Handicap International, en plus d'agir sur le terrain, se mobilise également sur la scène internationale.

Pyramide solidaire 2021, Place de Clairefontaine à Luxembourg

Pyramide solidaire 2021, Place de Clairefontaine à Luxembourg | © Eric Elter / HI

Le témoignage ainsi que le plaidoyer font partie des piliers fondateurs de l'association, qui ne peut se contenter d'aider les personnes handicapées et les plus vulnérables au 4 coins du monde. Il est en effet plus que critique de faire changer les choses, de s'attaquer aux problèmes de fond.

Cet engagement s'est déjà soldé par deux victoires, non pas pour Handicap International, mais pour des milliers, des millions de femmes et d'hommes à travers le monde : le traité d'Ottawa interdisant les mines anti-personnel en 1997, ainsi que les Accords d'Oslo interdisant les armes à sous-munition en 2008.

Forte de l'espoir et de l'énergie apportés par les victoires passées, l'association ne compte pas s'arrêter là. Depuis maintenant 6 ans, Handicap International s'est lancée dans un nouveau combat : lutter contre le bombardement des civils. Cette fois, nous ne luttons plus contre une arme, mais bien contre une pratique militaire barbare et inacceptable : 90 % des victimes de bombardements en zones peuplées sont des civils. Idlib, Sanaa, Raqqa, Mossoul, Donetsk et récemment Gaza… ces villes bombardées sont devenues le symbole du mépris le plus total pour la vie des civils. En cause, des armes explosives lourdes et imprécises, aux conséquences disproportionnées, utilisées aujourd’hui au cœur de villes densément peuplées.

Pour mettre fin au macabre décompte des villes martyres des bombardements, Handicap International avec le collectif INEW (International Network of Explosive Weapons) défend le projet d’une déclaration politique internationale contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées, à laquelle le Luxembourg participe. Après un coup d’arrêt en raison de l’épidémie de Covid-19, nous entrons dans la dernière ligne droite du processus diplomatique dont le texte devrait être adopté d’ici la fin de l’année 2021.

À l’aube de la finalisation de ce processus, Handicap International appelle les citoyens à écrire l’Histoire en se mobilisant dans le cadre de la Pyramide Solidaire. L’association croit en effet à l’impact de l’interpellation des gouvernements par les citoyens. L’heure n’est plus aux manœuvres diplomatiques mais bel et bien à l’action. Handicap International invite donc les citoyens à se mobiliser contre l'indifférence face au bombardement des civils et à solliciter leurs députés afin d'aboutir à une déclaration politique ambitieuse contre l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pyramide solidaire 2022: Signer plutôt que saigner ! Evénements Mines et autres armes Mobilisation Sensibilisation

Pyramide solidaire 2022: Signer plutôt que saigner !

La campagne de mobilisation visant à protéger les civils victimes de bombardement en zone peuplées fait son grand retour et avec elle son événement phare, la Pyramide solidaire !

Après 11 ans de guerre en Syrie, le déminage reste essentiel
© DR
Mines et autres armes

Après 11 ans de guerre en Syrie, le déminage reste essentiel

Après 11 ans de guerre, la menace de 300.000 restes explosifs pèse sur 10 millions d’habitants.

Les États finalisent l'accord international sur les bombardements en zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Les États finalisent l'accord international sur les bombardements en zones peuplées

Les États se sont mis d'accord le 17 juin dernier sur une version finale de l'accord international sur l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Le texte devrait être adopté à l'automne.