Goto main content
 
 

HI évalue les besoins en réadaptation physique et en santé mentale

Réadaptation Urgence
Afghanistan

Plus de 1 000 personnes ont été tuées par un tremblement de terre de magnitude 5,9 dans l'est de l'Afghanistan. HI est sur place pour évaluer les besoins.

Prothèse fabriquée au centre de réhabilitation de HI à Kandahar.

Prothèse fabriquée au centre de réhabilitation de HI à Kandahar. | © T. Mayer / HI

Le tremblement de terre en Afghanistan a fait de nombreux morts et blessés. HI évalue les besoins.

Un nombre croissant de décès

Plus de 1 000 personnes ont été tuées lors du tremblement de terre de magnitude 5,9 qui a frappé l'est de l'Afghanistan le 22 juin dernier. La majorité des victimes sont des habitants de la province de Paktika, dans les districts de Giyan, de Nika, de Barmal et de Zirok, selon le ministère d'État chargé de la gestion des catastrophes.1 500 personnes ont également été blessées. De nombreuses répliques ont été ressenties les jours suivants, créant la peur et la panique au sein de la population locale.
Les besoins en abris sont considérables, de nombreuses maisons ayant été endommagées ou détruites. Les infrastructures communautaires ont également été endommagées, limitant sérieusement l'accès à l'eau et créant un risque élevé de maladies transmises par l’eau. L'Organisation mondiale de la santé a exprimé ses craintes quant à une éventuelle épidémie de choléra.

 

HI évalue les besoins

HI a envoyé une équipe de spécialistes de la réadaptation et de l'urgence afin d’évaluer les besoins des travailleurs médicaux et des agents de santé communautaires qui s'occupent des survivants en soins psychologiques d’urgence. HI évalue également les besoins en soutien psychosocial des familles et des personnes touchées par le tremblement de terre.
HI évaluera en outre la situation de 1 500 personnes blessées par le tremblement de terre et coordonnera avec d'autres organisations la fourniture de matériel de réadaptation physique et d'aide d'urgence. L’association analysera les besoins d'orientation vers les centres de réadaptation disponibles de la région pour la fourniture de prothèses et les orthèses.

 

Un pays meurtri par 40 ans de conflits armés

Cette catastrophe arrive alors même que les besoins humanitaires du pays sont immenses, suite à 40 ans de conflits armés. L’Afghanistan est un des pays le plus contaminés au monde par les restes explosifs de guerre et les mines antipersonnel. Aujourd’hui, 80 % de la population afghane adulte présente une forme ou une autre d’incapacité, et plus de 2,5 millions de personnes adultes (14 %) vivent avec un handicap sévère. 

Mehdi Magha, Directeur Général de Handicap International au Luxembourg, s’est rendu en Afghanistan en février dernier pour rendre compte de la situation : il a notamment rencontré le jeune Imran, un de nos bénéficiaires, au centre de Kandahar et s’est également rendu à Kaboul.

« À Kaboul, j’ai vu des enfants transis de froid, fouillant dans les poubelles à la recherche de nourriture ou d’objets qu’ils pourraient revendre. (…) La mendicité s’est incroyablement généralisée.

 

Toute l’économie s’est effondrée. Plus aucun habitant, en raison du manque d’argent et de travail, n’est en mesure d’acheter des biens de première nécessité.

« Toutes ces crises cumulées ont mis la population au désespoir. La responsable de la santé mentale chez Handicap International à Kaboul, Farhana Rahman Eshita, me racontait qu’elle n’avait jamais vu un tel taux de tentatives de suicide ces dernières semaines, signe que la détresse psychologique de la population est immense».

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza
© HI
Urgence

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de sa collègue Muna et de toute sa famille, après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin 2024.

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes
© HI
Mines et autres armes Urgence

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes

Au sein de la coalition #CeasefireNow, Handicap International participe le 2 mai à une Journée mondiale d'action appelant à cesser tout transfert d’armes à Israël et aux groupes armés palestiniens, et demande un cessez-le-feu immédiat à Gaza.