Goto main content
 
 

HI favorise la croissance des enfants souffrant de malnutrition

Réadaptation
Ethiopie

La malnutrition empêchait Pal de se développer comme les autres enfants de son âge. Grâce à la thérapie de stimulation de HI, il peut désormais s'asseoir, se tenir debout et marcher tout seul.

Pal, 11 mois, se tient debout tout seul suivant la thérapie de stimulation

Pal, 11 mois, se tient debout tout seul suivant la thérapie de stimulation | © HI

Un manque de ressources pour la famille de Pal

Pal, 11 mois, et sa mère Nyayual, 34 ans, vivent dans le camp de réfugiés de Nguenyyiel, à Gambella, en Éthiopie. Originaires de Nasir, au Soudan du Sud, ils ont été contraints de quitter leur maison en 2017 en raison de la guerre et des conditions instables dans la région. Après avoir laissé son mari derrière elle lors du conflit, Nyayual élève ses cinq enfants en tant que mère célibataire dans le camp et travaille comme femme de ménage.

Nyayual et Pal au centre de réadaptation de HI pour la thérapie de stimulation de la petite enfance.Nyayual est confrontée à un manque de ressources dans le camp, à des finances insuffisantes et à une sécheresse croissante, autant de facteurs qui rendent difficile l'accès à la nourriture pour nourrir ses enfants. La malnutrition a un impact particulièrement fort sur les bébés et les jeunes enfants, comme Pal, qui sont encore en train de développer physiquement et mentalement. La malnutrition et la dénutrition sont des facteurs majeurs de mortalité infantile, de maladie et de handicap. Les enfants peuvent présenter des retards dans leur développement moteur et cognitif, associés à des problèmes de comportement et de communication. Ceux-ci peuvent se consolider avec le temps et conduire à des handicaps irréversibles s'ils ne sont pas traités. La plupart des troubles neurologiques liés à la malnutrition sont évitables.

« J'étais très inquiète pour mon bébé, raconte Nyayual. Parce que sa croissance était lente et qu'il était incapable de s'asseoir sans appui comme les autres enfants de son âge. »

Surmonter les retards de développement

 Nyayual a amené son fils à HI pour qu'il commence des séances de thérapie de stimulation et reçoive des fournitures alimentaires d'urgence. La thérapie de stimulation de la petite enfance pour les enfants souffrant de malnutrition stimule les capacités motrices et le développement cognitif grâce à des soins personnalisés et à des jeux actifs avec des jouets tels que des balles ou des voitures en plastique. Les spécialistes de la réadaptation de HI ont mis au point cette thérapie pour l'utiliser parallèlement à des initiatives de nutrition d'urgence, de réhydratation et de soins médicaux essentiels afin de donner aux enfants les meilleures chances de survie, de résilience et d'amélioration de leur qualité de vie.

Après avoir suivi des séances avec sa mère, Pal a commencé à montrer des Nyayual et Pal dans le camp de réfugiés de Nguenyyiel où ils vivent.améliorations. Il est désormais capable de s'asseoir sans soutien, de se tenir debout tout seul et, depuis peu, de marcher de manière autonome. Nyayual a également appris à poursuivre les progrès de Pal à la maison.

« Le fait de pouvoir jouer avec ses camarades et ses frères et sœurs à la maison aide également Pal à améliorer ses interactions sociales et à apprendre certains gestes, ce qui améliore ses compétences linguistiques » explique Gadisa Obsi, physiothérapeute de HI en Éthiopie.

Cela fait maintenant cinq mois que la famille a commencé à recevoir un soutien nutritionnel de HI, et Nyayual dit qu'elle est très satisfaite des performances de son fils, qui correspondent maintenant à son groupe d'âge. Les activités préférées de Pal sont la danse et « le tambour » en frappant sur des objets ménagers, et son plat préféré est la purée de pommes de terre avec du lait.

« Mon but ultime est de le voir aller à l'école, dit Nyayual. J'espère qu'un jour il pourra devenir une personne éduquée qui apportera un réel changement pour notre famille ».

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Accord-cadre avec le ministère des Affaires étrangères : HI va mener des projets dans 16 pays sur 5 ans
© HI Luxembourg
Inclusion Insertion socio-professionnelle Réadaptation

Accord-cadre avec le ministère des Affaires étrangères : HI va mener des projets dans 16 pays sur 5 ans

Handicap International (HI) Luxembourg a signé le 2 février un nouvel accord-cadre de développement, le sixième, avec le ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) portant sur la période 2023-2027. Au total, 16 pays vont en bénéficier. HI Luxembourg maintient sa présence au Sahel et intègre pour la première fois dans l’accord l’Afghanistan. HI confirme ainsi sa volonté de venir en aide aux plus vulnérables, même dans un contexte politique et sécuritaire difficile.

Handicap International, rétrospective 2022
© Parany.Photo / HI
Droit Insertion Mines et autres armes Prévention et santé Réadaptation Santé Urgence

Handicap International, rétrospective 2022

En 2022, nous avons fêté nos 40 ans d'engagement auprès des plus vulnérables, mais aussi les 25 ans de Handicap International Luxembourg.
Lors de cette année éprouvante à bien des égards, votre soutien nous a permis de secourir, d’accompagner et de soigner les blessures visibles et invisibles de plus de 3 millions de personnes dans plus de 60 pays dans le monde. Merci pour votre engagement à nos côtés en faveur des populations vulnérables.

Le jeu : un outil pour prévenir les conséquences de la malnutrition
© Parany.Photo / HI
Prévention et santé Réadaptation

Le jeu : un outil pour prévenir les conséquences de la malnutrition

La malnutrition sévère a retardé la croissance et le développement de Sosiany. HI utilise la thérapie de stimulation et le jeu actif pour l'aider à prévenir les conséquences à long terme