Goto main content
 
 

HI se mobilise pour évaluer les besoins des personnes affectées par le typhon Goni

Urgence
Philippines

Une équipe HI est prête à se déployer dans les régions les plus affectées par le typhon Goni qui a frappé l’Est des Philippines le 1er novembre.

Image satellite du Super-typhon Goni / Rolly à l'approche des Philippines - 31 octobre 2020 - Image satellite Himawari-8

Image satellite du Super-typhon Goni / Rolly à l'approche des Philippines - 31 octobre 2020 - Image satellite Himawari-8. | © Himawari-8/JMA/NOAA

Ce typhon, le plus violent de l’année dans l’archipel, a provoqué la mort d’au moins 16 personnes, et causé des dégâts considérables.

HI a mis sur pied une équipe d’évaluation composée de 5 personnes, qui seront appuyées à distance par d’autres membres du personnel de l’association. Cette équipe devrait se rendre dans plusieurs provinces (Albay et Sorsogon), pour connaitre les besoins humanitaires, les questions d’accessibilité des zones affectées et déterminer les possibilités d’intervention.

Des vents de plus de 225 km/ heure

Le typhon Goni, le plus fort enregistré cette année, a touché les cotes des Philippines dans la région de Bicol le 1er novembre vers 5 heures du matin, avec des vents de plus de 225 km/ heure accompagnés de rafales pouvant atteindre 280 km/heure. Plusieurs provinces de l’archipel ont été frappées par les vents et les pluies très intenses.

50% des maisons endommagées

Au moins 16 personnes ont trouvé la mort suite au passage de ce typhon, et les dégâts matériels sont très importants.
Près de 25 millions de personnes vivent dans les zones les plus touchées, et près de 70 millions habitent dans des secteurs un peu moins affectés par Goni, avec de très nombreuses familles qui vivaient déjà dans des conditions très précaires. Selon une association partenaire de HI, au moins 50% des maisons de la région de Catanduanes ont été endommagées. Les inondations ont également provoqué des dégâts sur les ponts et les voies de circulation, près de 150 communes connaissent des coupures de courant quand d’autres ont des difficultés d’approvisionnement en eau. Dans la province de Catanduanes, région de Bicol, les communications n’ont été rétablies que ce lundi, et les autorités alertent sur le faible niveau de stocks d’aide alimentaire.

Estimer l’ampleur des dégâts

Le travail des équipes de HI et de ses partenaires sera donc dans les prochaines heures et les prochains jours, d’estimer l’ampleur des dégâts et des besoins pour les familles les plus fragiles, afin de déterminer les actions d’aide à mettre en place.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Nicolas Klein

Nicolas Klein
Responsable Communication institutionnelle
(+352) 42 80 60 28
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza
© HI
Urgence

HI déplore la mort tragique d'un membre de son personnel à Gaza

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de sa collègue Muna et de toute sa famille, après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin 2024.

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Urgence

À Kharkiv, en Ukraine, la situation est très préoccupante

Depuis le 10 mai dernier, la Russie mène une nouvelle offensive dans la région. Avec la détérioration de la situation sécuritaire, les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter.

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes
© HI
Mines et autres armes Urgence

Journée mondiale d'action le 2 mai : Cesser tout transfert d'armes

Au sein de la coalition #CeasefireNow, Handicap International participe le 2 mai à une Journée mondiale d'action appelant à cesser tout transfert d’armes à Israël et aux groupes armés palestiniens, et demande un cessez-le-feu immédiat à Gaza.